Visite de l’entreprise Haghebaert et Fremaux

Je suis allée à la rencontre d’une centenaire bien en forme ce vendredi : l’entreprise Haghebaert et Fremaux. Créée en 1907, cette PME est spécialisée dans la fabrication de peinture de haute technicité pour les professionnels de l’industrie et du bâtiment.

Aujourd’hui plus d’une trentaine de salariés sont présents sur le site de Villeneuve d’Ascq, travaillant dans la recherche et le développement, et dans la conception de nouvelles teintes chaque jour, dans le respect des normes environnementales. 1700 tonne environ sont produites par an afin de pouvoir permettre aux professionnels de couvrir leurs matériaux ou les revêtements de sols d’équipements publics par exemple.

Avec deux dirigeants de cette entreprise familiale, nous avons pu revenir sur divers sujets touchant  à la vie quotidienne des entreprises, des salariés comme des employeur : décret d’application du compte pénibilité, directive des travailleurs détachés,  CICE, normes de précaution… J’atteste que cette rencontre a permis une nouvelle fois de saluer le travail de Thierry Mandon, Secrétaire d’Etat en charge de la réforme de l’Etat et de la simplification, qui a lancé le chantier de simplification des normes administratives qui facilite grandement désormais la vie des entreprises.

Pour ses 40 ans, le droit à l’avortement réaffirmé !

Alors que la loi Veil ouvrant le droit à l’avortement en France a fêté cette semaine ses 40 ans, l’Assemblée nationale a adopté une résolution qui réaffirme l’importance du droit fondamental à l’interruption volontaire de grossesse pour toutes les femmes, en France, en Europe et dans le monde.

L’Assemblée nationale a adopté ce mardi une résolution réaffirmant le droit fondamental à l’interruption volontaire de grossesse. Le texte affirme que le droit des femmes à disposer librement de leur corps a un impact positif sur l’éducation, l’émancipation et l’autonomie financière des femmes, l’égalité femmes-hommes et la santé. Il rappelle la nécessité de garantir l’accès des femmes à une information accessible de qualité, aux méthodes modernes de contraception et à un avortement sûr et légal.

40 ans jour pour jour après l’ouverture des débats sur la loi Veil, c’est un vibrant hommage que l’Assemblée nationale rend à ces centaines de femmes qui ont mené le combat pour le droit à l’avortement et en premier chef à Simone Veil qui a défendu la loi dans l’Hémicycle en 1974.

A l’heure où, dans l’Hexagone, certaines voix se font entendre pour remettre en cause le droit à l’avortement, c’est un message de soutien que l’Assemblée nationale adresse aux femmes, aux associations et aux professionnels de santé. Le droit des femmes à disposer de leur corps ne sera pas remis en cause en France. Au contraire, depuis 2 ans, le Gouvernement et la majorité de gauche œuvrent chaque jour pour le renforcer : avec la suppression de la notion de détresse dans les textes réglementant le recours à l’IVG, son remboursement à 100 %, le renforcement des sanctions contre le délit d’entrave et la gratuité de la contraception pour les mineures.

Enfin, c’est un message que la France envoie à l’Europe et au monde entier. Alors que chez nos proches voisins, certains Etats ne reconnaissent toujours pas le droit à l’avortement et que dans le monde, 47 000 femmes meurent chaque année à cause d’un avortement clandestin et mal encadré, il est du devoir de la France de réaffirmer sa position et de faire entendre sa voix que nous savons écoutée par-delà nos frontières.

La présentation de mon rapport d’application sur la loi relative à la mobilisation du foncier public

La loi relative à la mobilisation du foncier public poursuit deux grands objectifs : la mobilisation des terrains de l’État et de certains de ses établissements publics afin d’y construire des logements et le renforcement des objectifs de production de logements sociaux. Dans le cadre de mon travail de rapporteure à l’Assemblée nationale, j’ai présenté hier, devant la commission des affaires économiques, le rapport d’application qui a permis de faire le point sur les décrets et sur la mise en œuvre concrète de la loi. Pour rédiger ce rapport, j’ai auditionné à Paris les principaux acteurs du logement et je me suis déplacée à Versailles, Caen, Bordeaux et Marseille afin de constater directement les avancées sur le terrain. (Lire la suite…)

Mon vote en faveur de la nouvelle carte des régions

J’ai voté ce mardi pour la nouvelle carte fixant à 13 le nombre de régions dans le cadre de la réforme territoriale, avec, donc une fusion des régions Picardie et Nord – Pas de Calais.

Ce rapprochement entre nos deux régions a du sens, même s’il me semblait indispensable de nous donner un peu plus de temps pour préparer et développer les synergies et les coopérations, en tenant compte d’une réalité économique et sociale qui se trouve être particulièrement difficile, dans le Nord comme dans le Pas-de-Calais et en Picardie.

J’ai fait valoir ce point de vue au sein du groupe socialiste, et dans l’Hémicycle lors de la discussion en séance mercredi 19 novembre ( mettre un lien vers http://www.assemblee-nationale.fr/14/cri/2014-2015/20150064.asp)

Je n’ai malheureusement pas eu gain de cause sur cette demande d’un délai supplémentaire pour le rapprochement. Malgré ce désaccord, j’ai choisi de regarder maintenant vers l’avenir pour créer et garantir les meilleures conditions du rapprochement entre les régions Nord Pas-de-Calais et Picardie.

C’est donc en ce sens que j’ai voté pour cette réforme territoriale.

 


« Articles plus anciens