C’est la rentrée !

L’heure de la reprise a sonné pour les élèves ! A cette occasion, je me suis rendue ce matin au Collège Simone de Beauvoir de Villeneuve d’Ascq. J’ai visité les différentes salles de cours, ainsi que le CDI. Ce fut l’occasion de saluer les collégiens et de les encourager pour cette année qui commence !

J’ai poursuivi la matinée par  un passage au collège Saint-Exupéry, à Hellemmes cette fois. En plus des salles de cours, j’ai découvert  le restaurant scolaire et l’internat. Plus qu’un simple établissement scolaire, c’est un lieu de vie tout entier!

Je souhaite à l’ensemble des élèves – écoliers, collégiens, lycéens- une bonne rentrée, enthousiaste et studieuse !

 

Encadrement des loyers : communiqué de Martine Aubry et Audrey Linkenheld

Lille a besoin d’une régulation de ses loyers. La loi Alur le permet.

Hier le premier ministre a annoncé que cet encadrement des loyers serait appliqué à titre expérimental à la seule ville de Paris.

Mais Paris n’est pas la seule ville de France à avoir besoin d’une régulation de ses loyers.

Nous souhaitons que Lille, malheureusement reconnue comme la troisième ville la plus chère de France, puisse également encadrer ses loyers.

Il  est bien sûr exact, pour reprendre les termes utilisés par le premier ministre, que « les conditions techniques ne sont pas partout réunies »  pour fixer dès maintenant dans les agglomérations les plus tendues de notre pays des loyers locaux de référence. Comment pourrait-il en être autrement quelque mois à peine après l’adoption de la Alur

À Lille, depuis plus d’un an maintenant, nous travaillons en anticipation des obligations de la loi Alur.

Plus que jamais nous sommes déterminés à faire aboutir ce travail car notre ville a cruellement besoin d’un dispositif national lui permettant de réguler localement ses loyers et de les rapprocher des capacités financières réelles de ses habitants tout en préservant la rentabilité des investisseurs.

Nous demandons que comme Paris, Lille et d’autres villes volontaires bénéficient de l’encadrement des loyers prévus par la loi Alur dans le respect de l’engagement 22 de François Hollande.

A la rencontre des forces vives de la circonscription

J’ai rencontré ce jeudi 24 juillet la direction régionale de La Poste, qui est le premier employeur de la circonscription, avec près de 2200 salariés rien que sur Lille, entre le siège régional qui emploie 800 salariés, et les nombreux emplois dans les bureaux de poste, dans les centres de tri et bien sûr pour la distribution du courrier.

Cet entretien nous a permis ainsi d’échanger sur la situation de l’emploi dans notre territoire, ainsi que sur les sujets liés à l’évolution des pratiques avec la baisse du volume de courrier et ses conséquences sur les métiers, les enjeux de service public et les activités de l’entreprise. Nous avons également parlé des liens des activités de la Poste avec les lois sur l’économie sociale et solidaire, notamment à travers les nouveaux services que les facteurs peuvent apporter aux personnes isolées, ou encore sur le projet de loi sur la transition énergétique autour du sujet des véhicules électriques que La Poste utilise largement.

La visite du magasin spécialisé dans les vêtements et accessoires de Tennis « Rivière Sports » à Villeneuve d’Ascq dans le quartier de la Cousinerie a également été l’occasion d’aborder les questions d’emploi et de faire le point sur la situation que connaissent les commerçants, dans un contexte où le pouvoir d’achat peine à progresser. Nous avons échangé également sur la loi sur le commerce, l’artisanat et les TPE, sur la réforme des tribunaux de commerce et les difficultés rencontrées avec le régime social des indépendants, mais aussi  sur l’engagement important d’Hugues Rivière dans la vie associative commerçante.

Ces rencontres au plus près du terrain sont pour moi essentielles afin de porter au mieux à l’Assemblée nationale la parole de notre territoire, de ses habitants et de ses forces vives.

Adoption des projets de loi rectificatifs : PLFR et PLFRSS

La loi de finances rectificative et la loi de financement rectificative de la sécurité sociale pour 2014 ont été adoptées définitivement ce mercredi 23 juillet. Ces deux textes mettent en œuvre les mesures du Pacte de responsabilité et de solidarité pour 2014 et 2015, afin de soutenir la croissance et l’emploi en France. (Lire la suite…)

« Articles plus anciens