Directive secret d’affaires : peut-on en Europe assurer une meilleure protection de l’innovation dans le respect des droits fondamentaux ?

secret-des-affairesAlors que plus de 400000 personnes ont signé la pétition lancée par Elise Lucet, la résolution portant sur la proposition de directive relative au secret d’affaires, que j’ai portée au nom de la commission des affaires européennes, a été adoptée à l’unanimité ce mardi 30 juin par la commission des affaires économiques de l’Assemblée nationale, dans laquelle je siège.

Je me félicite de ce vote qui préfigure la position que le Parlement français aura à adopter définitivement. Il est primordial que le soutien à l’innovation et la protection des droits fondamentaux économiques ne se fassent pas au détriment d’autres droits fondamentaux, tels que la liberté d’expression et d’information ou la liberté professionnelle et le droit de travailler. Les journalistes doivent être totalement exemptés de l’application de la directive, les lanceurs d’alerte mieux pris en compte, les syndicats et salariés protégés autant qu’avant. C’est la position que je défends.

Commission des affaires européennes : Mon intervention sur la validation de l’apprentissage

Je suis intervenue ce jour en commission des affaires européennes dans le cadre de l’examen du rapport d’information sur la validation de l’apprentissage formel et non formel :


Validation apprentissage par Linkenheld2012

Commission des affaires européennes : mon intervention sur la protection des données personnelles

Je suis intervenue ce jour en commission des affaires européennes dans le cadre de la communication sur la protection des données personnelles dans un cadre transatlantique.

Protection des données personnelles com… par Linkenheld2012

Le Conseil Municipal d’Enfants de Lille visite l’Assemblée Nationale

Visite CME 30 06 15Mardi matin, j’ai accueilli à l’Assemblée Nationale un groupe de jeunes du Conseil Municipal des Enfants (CME). Créé à Lille en 1999, le CME est une instance de Démocratie Participative qui associe les enfants lillois de 9 à 12 ans à la vie politique locale. Les jeunes élus donnent leur avis sur les politiques municipales les concernant et montent des projets citoyens.

Ils ont commencé par visiter le palais Bourbon où ils ont eu la chance de découvrir l’hémicycle. Ils se sont montrés très curieux tout au long de la visite et ont été particulièrement impressionnés par la magnifique bibliothèque.

Ils m’ont ensuite rejoint dans les appartements de la Questure où nous avons déjeuné, ce qui a été l’occasion d’échanger avec eux.

Je tiens à féliciter les jeunes du CME pour leur investissement et à les remercier pour leur venue.

« Articles plus anciens